Tag Archives: front national

Une défection de plus du parti de la peur

Ce matin, j’ai assisté à la démission de Florence Italiani du groupe Front National au Conseil Régional des Hauts de France.

J’ai de bons rapports avec Florence Italiani même si nous ne sommes pas toujours d’accord.

Dans ses yeux, j’ai vu la déception et la frustration. Ce sont les mêmes sentiments qui guettent les électeurs du Front National s’ils arrivent au pouvoir. Ce parti de l’extrême qui fait de la peur des habitants son fonds de commerce n’en est pas à sa première défection. C’est déjà la deuxième au sein de la région Hauts-de-France.

Ce parti de l’extrême qui préfère enfoncer le clou du désamour entre les Français et la politique en parachutant des candidats apparatchiks qui n’ont jamais mis les pieds sur le terrain et ne connaissent pas les problèmes que rencontrent les habitants.

Ces démissions multiples, des élus aux militants, prouvent une fois encore le vrai visage du Front National : un parti obscure qui ne respecte ni ses élus ni ses électeurs.

Ces démissions successives ne feront certainement pas les affaires de Madame Le Pen. Encore faut-il qu’elle siège de temps en temps à la région pour en faire le constat…

Son successeur ferait bien de se rendre dans les rangs des spectateurs de la séance du Conseil Régional, au moins il pourrait en apprendre un peu sur la région et les solutions que nous apportons pour répondre concrètement aux problèmes des habitants.

CHANGEZ !

CHANGEZ !

Cela fait 9 ans, 9 ans que nous connaissons chaque année des élections dans le canton de Noailles: Présidentielles, Municipales, Européennes, Régionales et Cantonales. Cela fait donc presque 10 ans que la colère monte, que l’étau se resserre de plus en plus sur une classe politique qui semble de plus en plus loin des préoccupations des Français, en particulier en milieu rural.

Le Front National arrive en tête des élections et c’est un cri d’alarme qui sonne comme un avertissement sévère pour la classe politique.

Un avertissement a pour but de « faire savoir » : la droite a entendu ce cri. Il est légitime car depuis 40 ans, les partis de droite comme de gauche conduisent des politiques sans courage tout en promettant monts et merveilles, le tout alimenté par des comportements intolérables et des scandales à répétition.

Est-ce que la droite est totalement crédible ? Non pas encore

Est-ce que la droite a retrouvé son exemplarité ? Non pas encore

Est-ce que la droite est prête à présenter un projet pour le pays ? Non pas encore

Néanmoins chaque jour qui passe, chaque mois, chaque élection, la droite avance, progresse, se renforce et se reconstruit. Elle se reconstruit grâce à des remises en question, aux idées neuves mais aussi grâce à l’émergence de nouveaux visages. Elle dispose aujourd’hui d’un terroir formidable de jeunes élus faisant preuve d’enthousiasme, de proximité, d’exemplarité et de professionnalisme. Je pense à tous ces jeunes maires et conseillers qui ont été choisis en mars 2014.

Un vote Front National, c’est comme tenir la classe politique d’une main et mettre l’autre dans une prise électrique: c’est un choc si c’est temporaire et c’est la mort si la main y reste. Le choc a sonné comme un réveil au premier tour mais y laisser la main pour le 2e tour nous conduira dimanche, tant à l’échelle locale que nationale, vers un déclin sans précédent. Aucune proximité, pas un mot sur les départements, des idéologies gauchistes qui font passer Trotski pour un saint, une gouvernance totalitaire, une démagogie sans faille, voilà quelques éléments caractérisant le Front National.

Le département de l’Oise a une chance inouïe : les Duos de l’Oise sont des candidats extraordinaires puisqu’ils disposent sans exception de l’expérience, la proximité, l’audace et l’enthousiasme pour relever notre département de la gabegie dont il fait les frais depuis tant d’années. Dimanche vous choisirez votre représentant pour les 6 prochaines années à venir, il ne s’agit pas de se tromper.

Dimanche, sauvez l’Oise et votez pour les DUOS !

Alexis Mancel