Tag Archives: bruno le maire

Tous à Noailles le 7 novembre pour écouter Bruno Le Maire !

image1-1

Inscription en cliquant ici 

5 Raisons de voter Bruno Le Maire

1re raison : le Renouveau

Les élections se suivent et le fossé entre les électeurs et les responsables politiques se creusent de plus en plus. Lors des élections régionales de décembre dernier, le rejet de l’ancien régime n’a jamais été aussi cinglant. Il s’est incarné par une forte abstention et un vote Front National sans précédent, comme dans le département de l’Oise.

C’est une erreur de penser que les Français en ont assez de la politique. C’est une mauvaise interprétation que de croire qu’ils adhèrent aux idées des partis extrémistes. Ils en ont tout simplement assez qu’on leur demande de changer quand les politiques ne changent jamais.

Voilà pourquoi nous avons besoin aujourd’hui de quelqu’un de nouveau et qui ne s’inscrive pas dans la même politique qui est menée depuis des dizaines d’années. Le seul véritable nouveau de cette élection, c’est BRUNO LE MAIRE.

2e raison : Seul à proposer une révolution démocratique

Pour créer les conditions d’une confiance renouvelée avec la classe politique, il faut impérativement imposer une série de mesures que seul Bruno Le Maire porte depuis des années. Il est par ailleurs le seul à se les appliquer à la lettre.

Cette révolution démocratique sera votée le 18 juin par référendum au lendemain de l’élection présidentielle et s’axera sur quatre points importants.

C’est d’abord l’abolition du cumul des mandats en nombre mais également dans le temps afin d’assurer un meilleur renouvellement des responsables politiques au lieu d’avoir toujours les mêmes. Dans l’Oise, il est vrai que de nombreux élus devront faire des choix.

Il s’agit également d’obliger les hauts-fonctionnaires à démissionner de la fonction publique afin que la politique ne soit pas constamment verrouillée aux mains d’une élite qui dès qu’elle arrête la politique, retrouve automatiquement son poste initial. Aucun salarié du privé ne peut accepter une telle injustice.

La révolution démocratique c’est aussi la transparence : tous les candidats à une élection devront présenter un extrait de leur casier judiciaire. C’est dans l’intérêt de l’électeur de connaitre la probité des candidats qui se présentent à lui.

Paradoxalement, nous sommes le pays au monde qui détient le plus d’élus mais nous avons les habitants qui se sentent les moins représentés. Il est donc temps de simplifier et faire des économies indispensables sur les élus en supprimant les sièges de plus de 300 parlementaires.

Enfin la révolution démocratique c’est savoir se présenter à une élection avec une feuille de route extrêmement claire. C’est le cas du Contrat Présidentiel de Bruno Le Maire qui est une bible de plus de 1 000 pages présentant les moindres détails de la politique qu’il mettra en place. Ce document est consultable sur son site internet. Aucun candidat à une élection n’a jamais été aussi loin dans la clarté d’un programme électoral et d’une méthode de gouvernance.

3e raison : un projet dont le ciment est l’éducation

Nous faisons tous le constat que nous manquons le grand rendez-vous de l’éducation et à tous les étages. La situation dans l’Oise est très inquiétante, plus de 20% des élèves de CM2 ne maitrisent pas les compétences en langue et 30% en mathématiques et en sciences. Bruno Le Maire propose d’agir urgemment en recentrant l’école primaire sur les fondamentaux culturels et sur la langue française. Tout en revalorisant le rôle des professeurs, cela passe en premier lieu par un encadrement et un temps d’enseignement plus importants. Bruno Le Maire est le seul qui ait autant travaillé sur l’éducation. Il est notamment venu dans l’Oise en 2015 pour rencontrer des proviseurs et des enseignants avec qui il a conçu sont projet.

Il s’est également positionné avec force contre la réforme des rythmes scolaires du gouvernement. Il en a profité pour bâtir son projet de fin du collège unique en proposant un collège diversifié qui respecte les différences des élèves et dans lequel  l’intelligence de la main vaut celle de l’esprit.

4e raison : l’Homme

Bruno Le Maire est sans conteste la personnalité la plus droite, la plus courageuse et la plus cultivée des candidats à cette élection.

A l’inverse de ses concurrents, Bruno Le Maire assume une constance totale dans ses idées. Il ne cède pas aux tactiques politiciennes qui consistent à manipuler les foules en fonction de ce qu’elles veulent entendre. Il sait prendre du recul en dressant les bilans de ses réussites et les conclusions de ses échecs.

Sans en avoir été au sommet, il maitrise parfaitement bien le fonctionnement de notre Etat. Son expérience et sa détermination sont deux éléments clés pour lui permettre de réformer la France de fond en comble.

Il s’est aussi inscrit comme le candidat du terrain en réalisant 500 déplacements depuis la défaite de la droite en 2012. Il est allé à la rencontre de tous les Français pour bâtir son projet avec eux en se positionnant fortement sur des sujets qui les inquiètent comme l’école, le RSI, la sécurité nationale ou encore la défense de notre agriculture.

Dans l’Oise, il reste le ministre préféré des agriculteurs car il leur a dit exactement ce qu’il pouvait et ne pouvait pas faire. C’est une qualité rare en politique.

 5e raison : Ne perdons pas 5 ans en faisant un choix par défaut

Le duel qu’on nous impose est malheureusement unique au monde. Il est symptomatique d’un système dépassé, un triste revers démocratique. Il se résume entre un ancien Président de la République et un ancien Premier Ministre. L’un est fortement rejeté et l’autre recueille par défaut les voix de son concurrent désavoué. Si l’on devait élire un Président faible, on pourrait difficilement s’y prendre autrement.

La tendance bascule et les sympathisants de la droite et du centre se rendent bien compte aujourd’hui qu’il y a une autre voix qui peut l’emporter. Ils ne veulent pas faire un choix du passé et savent que rien n’est joué dans cette élection.

A l’inverse, Bruno Le Maire est compatible avec toutes les sensibilités de droite et du centre. Il a cette incroyable capacité de ne pas être catégorisé sur l’échiquier politique et c’est ce qui fait de lui le candidat du rassemblement. Il dispose de l’énergie de l’un et de la stature de l’autre.

Bruno Le Maire Président, c’est la garantie d’un vote d’adhésion à l’égard d’un Homme qui grâce à l’idée qu’il se fait de France, saura revaloriser la fonction suprême et renouer la confiance avec tous les français.

 

Pour l’avenir de la France, Bruno Le Maire doit se présenter à la primaire!

alexis mancel bruno le maire

Le 20 novembre aura lieu le 1er tour de la primaire de la droite et du centre. Cet événement marquant de l’année 2016 attire déjà l’attention des Français car il déterminera le candidat qui affrontera d’ores et déjà le casting bien connu François Hollande – Marine Le Pen. Certes nous sommes un vieux pays et la pratique de la politique s’inscrit hélas dans la durée. Néanmoins, comment rester immobile quand on constate que la quasi-totalité des Français souhaite un renouvellement de la classe politique ?

La campagne des régionales a duré longtemps et le message du terrain a été reçu 5 sur 5 : la politique n’est plus à la mode et plus personne n’y croit. En 30 ans, la parole publique a perdu toute sa crédibilité et qu’en reste-t-il aujourd’hui ? Un triple sentiment de désaveu, de mépris et souvent de colère laissant place à un vide sidéral…

Dans un tel contexte, il est de notre devoir d’entendre la volonté des Français et de leur proposer d’écrire une nouvelle page radicalement différente et c’est pourquoi j’appelle Bruno Le Maire à se présenter aux primaires.

J’entends déjà dire « Oui c’est vrai que c’est le meilleur, mais il n’a aucune chance de gagner ». A raisonner de cette façon, Georges Pompidou n’aurait jamais gagné, ni Valéry Giscard d’Estaing et encore moins Jacques Chirac.

Bruno Le Maire a la droiture du Général de Gaulle, la sérénité d’Alain Juppé et la détermination de Nicolas Sarkozy. Il a déjà prouvé par le passé, sur le cumul des mandats ou la démission de la fonction publique, qu’il s’appliquait personnellement ce qu’il proposait et dispose déjà d’une longue expérience politique.

Depuis plusieurs années, il sillonne la France pour proposer aux Français un contrat de renouveau démocratique en martelant les valeurs qui sont les siennes d’exemplarité, de vérité de rassemblement et de courage. Il ne se place nulle part sur l’échiquier politique simplement parce qu’il arrive à transcender les clivages, à dépasser les querelles politiciennes dont les Français ne veulent plus. Il ne s’inscrit pas dans les petites phrases ou les attaques personnelles d’un autre temps, il trace sa route depuis 10 ans en misant sur le terrain et la sincérité.

De la baisse du nombre de parlementaires à la réécriture du Code du Travail en passant par son projet primordial sur l’éducation qui est le ciment de notre nation, Bruno Le Maire est en avance sur tous les sujets et sa clairvoyance est un atout absolument majeur pour notre pays.

Pour toutes ces raisons j’appelle appelle Bruno Le Maire à se présenter à la primaire de la droite et du centre.

Tous les électeurs Français pourront participer à ce scrutin et je suis fondamentalement convaincu qu’à l’image d’autres pays, ils auront l’audace de faire le choix d’un candidat qui est en rupture totale avec le passé et résolument tourné vers l’avenir!

alexis mancel bruno le maire

Ouverture de ma permanence à Noailles avec Bruno Le Maire

Lundi 11 mai au 72 Rue de Boncourt s’est tenue l’inauguration de ma permanence de travail en compagnie des anciens Ministres Bruno Le Maire et Eric Woerth,  du Député Jean-François Mancel ainsi que de nombreux élus locaux dont Nadège Lefebvre (Vice-présidente du Conseil Départemental), Nicole Cordier et Ophélie Van Elsuwe (Conseillères Départementales) et Manoëlle Martin (Conseillère Régionale). 

 

Dans la salle comble devant la cinquantaine de proches conviée et qui m’ont fait l’honneur de leur présence, j’ai pu expliquer les raisons à la fois précises et sincères qui m’ont conduit à ouvrir ce bureau de proximité. 

 

J’ai d’abord souhaité adresser un mot à mon père et lui dire toute l’affection et l’admiration que j’ai pour lui. J’ai appris que la politique est un mélange complexe entre un sacrifice ingrat et l’immense satisfaction de rendre service. Il ne m’a jamais poussé à m’engager et pourtant j’ai toujours voulu le suivre dans la moindre de ses manifestations. J’ai connu avec lui les pires mais aussi les plus beaux moments de sa carrière. Comme tout responsable politique, il a essuyé des critiques mais j’ai surtout pu être témoin de l’immensité des services rendus depuis qu’il s’est engagé, ne serait-ce que par le respect et l’attachement que lui vouent de nombreux habitants. S’il y a une qualité fondamentale que j’ai reçu de mon père c’est la valeur de l’engagement. C’est cet engagement sans faille qui me permettra d’avancer et, je l’espère, de me rendre utile. 

 

J’ai également été très sensible à la présence du Député Eric Woerth, ancien Ministre et Président de la fédération UMP de l’Oise ; j’ai rappelé le formidable travail qu’il a mené non seulement au sein du gouvernement Sarkozy lors de la réforme de la retraite mais tout récemment lors des élections départementales puisque notre département a fait preuve d’une unité sans faille qui a permis cette large victoire de la droite aux élections départementales.

L’invité de la journée était évidemment l’ancien Ministre de l’Agriculture et Député de l’Eure Bruno Le Maire. Depuis bientôt quatre ans que je travaille avec lui, celui pour lequel quasiment personne ne misait un copeck à l’époque a bénéficié d’une ascension à la hauteur de ses qualités. Courageux, droit, sincère sont quelques traits de sa personnalité qui, dès les premiers instants, m’ont convaincu de m’engager à ses côtés. Bruno Le Maire a eu l’audace de se présenter à la présidence de l’UMP face à Nicolas Sarkozy et grâce à ses formidables qualités, il a recueilli le suffrage de près d’un adhérent sur trois. Il est aujourd’hui une personnalité incontournable de la droite moderne et je suis certain qu’il s’inscrira bientôt comme l’un des grands réformateurs de notre pays.

 

J’ai également eu une pensée affective pour Xavier Bertrand, Député de Saint-Quentin et candidat à la tête de notre région Nord Pas de Calais Picardie qui m’a envoyé un message de soutien. Par son dynamisme et son enthousiasme, je suis persuadé qu’il saura sortir notre région du naufrage dans lequel la gauche l’a  précipitée. Cette région se résume aujourd’hui en 3 mots désolants : illettrisme, chômage et pauvreté. Sur ces trois thèmes nous sommes les plus mal classés en France alors que notre région dispose d’atouts innombrables pour retrouver le chemin de la formation, de l’emploi et du développement économique. A deux pas de Paris et au carrefour du Royaume-Uni et du Bénélux, il est inacceptable de laisser notre région à l’abandon. Il est par ailleurs inenvisageable de rester inactif devant cette désertification inédite de nos territoires, qu’il s’agisse de médecins, de commerces de proximité ou encore de  service public. Le rôle du politique, en plus de représenter, est aussi de savoir tout mettre en œuvre pour que chacune et chacun des habitants y trouvent satisfaction, y compris en matière économique. La région dispose de la compétence du développement et il est absolument incompréhensible de constater que la majorité socialiste en place méprise totalement cette responsabilité. Je sais que Xavier Bertrand se saisira du sujet à bras le corps et je m’engagerai pleinement avec lui au service de cet objectif.

 

C’est encore plus vrai pour les  communes comme Noailles qui ne disposent pas des moyens financiers d’une grande agglomération. Victime d’un endettement lourd hérité de dépenses maladroites réalisées jusqu’en 2008 par les socialistes, la ville de Noailles peine à retrouver une capacité d’investissement pouvant contribuer réellement au bien-être de ses habitants. Des voiries abandonnées, un taux de chômage supérieur à la moyenne, un manque pesant de petits commerces ne sont que quelques exemples qui caractérisent la commune. Si nous voulons que Noailles retrouve ses couleurs du passé, cela est possible à condition d’adopter un comportement proactif vis-à-vis du développement. En restant passif, la sanction est sévère pour toutes les communes rurales de la région puisque sans développement, elles se retrouvent asséchées financièrement. Le développement de la commune n’est pas forcément synonyme d’accroissement démographique mais simplement de faire preuve d’enthousiasme à l’idée d’y faire naitre des projets.

 

Pour terminer, j’ai souhaité remercier du fond du cœur tous les soutiens ainsi que les bénévoles qui m’ont aidé à mettre cette permanence sur pied, au premier rang notre chère Isabelle, car c’est uniquement grâce à eux que cet endroit est si accueillant. Je leur rends hommage car grâce à l’addition de ces bonnes volontés, cette inauguration restera comme un souvenir mémorable.

 

Merci infiniment pour votre soutien et bienvenue à toutes et à tous au 72 Boncourt !

 

Permanence d’Alexis Mancel – 72 rue de Boncourt – Sur rendez-vous alexismancel@gmail.com

alexis mancel bruno le maire

_MG_3863_DxOR _MG_3866_DxOR _MG_3801_DxOR _MG_3811_DxOR _MG_3843_DxOR  _MG_3856_DxOR _MG_3858_DxOR _MG_3861_DxOR alexis mancel bruno le maire 11206722_937550176309062_8011943060629006760_o alexis mancel bruno le maire

l’UMP a un nouveau Président et la vague du renouveau est lancée

Au terme d’une campagne digne d’un grand parti démocratique moderne, l’UMP a choisi son nouveau Président, félicitations à Nicolas Sarkozy.

Néanmoins, Bruno Le Maire a véritablement créé la surprise grâce à un score exceptionnel. Celui dont on disait qu’il n’avait pas de charisme, qu’il était inconnu et qu’il était technocrate a su faire taire tous ses contradicteurs à la suite d’une campagne formidablement réussie. Avec les suffrages de près d’un électeur sur trois, Bruno Le Maire apparaît désormais comme une personnalité incontournable du paysage politique de notre pays et le besoin de renouveau pour lequel il milite n’a jamais été aussi fort.

Un renouveau dans nos pratiques politiques mais également dans notre manière de penser. Celui qui permettra  de rajeunir la classe politique, celui qui donnera enfin la possibilité aux citoyens du privé de pouvoir être élu, celui qui fera de la transparence le mot d’ordre de toute opération politique, celui qui fera des promesses non réalisées une stratégie du passé, celui qui fera de l’audace son maître-mot, celui qui renouera enfin les français avec la politique.

L’heure est désormais au rassemblement derrière Nicolas Sarkozy pour refonder notre parti et lui donner toute sa crédibilité pour les prochaines échéances électorales